EFT spring : jour 16

Avant dernière étape ce soir pour les quatre derniers prétendants au titre. La première demi-finale opposera deux formations annoncées comme favorites et qu'on attendait donc à ce niveau, ce sera une finale avant la lettre entre les Spécialiste 1 (vainqueurs des Rustiques 1 en quart) et les Band of Brothers 1(tombeurs des Underworld 1) à 20h ce soir . De l'autre côté ce sont deux vrais outsiders qui vont s'affronter. Deux formations surprises qui ont eu un maximum de réussite pour se hisser à ce niveau sans vraiment démontrer grand chose sur le terrain. Le match de 20h30 nous dira qui des deux outsiders jouera la finale. Les paris sur ce match sont très incertains, entre les Little Brothers (qui ont sortis les Barjots 1 en quart) et les Rustiques 3 (assassin de l'AS Ardèche 1 et du football en général au tour précédent). Avec ou sans spectacle l'EFT continue ce soir avant la grande finale de demain.

Ce soir à 20h :

- Band of Brothers 1 vs Spécialistes 1 (Spé favori).

Ce match c'est la vraie finale de la compétition et ce n'est vraiment pas faire injure aux deux autres demi-finalistes que d'écrire ça tant ces deux équipes sont fortes. Et cette force n'est pas nouvelles entre deux monuments d'EOS. Vainqueurs des trois étapes précédentes Vunzed, Cubeenay, Yann-A et Tomad ont encore prouvé qu'ils étaient inoxydables. Petits bémol, lors de leur quart contre les Underworld on a craint le pire pour eux, pendant 6 min nous n'avons eu droit qu'à des ballons porter par un courant chaud (El Niino en est la cause officielle) avant de voir des buts plus construits sur lesquels ils ont montré qu'ils savaient aussi jouer avec les pieds. Alors certes le "headball" est efficace, mais les BoBs n'ont pas besoin de ça et devraient ce soir, vu leur adversaire, saisir  l'occasion de poser le jeu façon "toque" en s'inspirant de Juan Roman Riquelme. Car Mickazizou, Medinho, Cristiinho et Emilie Haunt l'ont prouvé dans les tours précédents, ils ont définitivement rompu avec cette image propagée sur les ondes radios (à juste titre à l'époque) de joueurs bourrés de talents et de capacités qui privilégiaient les buts bugs et l'éfficacité au détriement du jeu. Aujourd'hui les Spécialistes sont devenus des esthètes du jeu avec un football léché et varié. Micka et ses potes sont devenus des vrais Zizou et après une étape 3 de l'EFT stoppée en quart, ils ont rectifié le tir avant peut-être de mettre un terme au règne des BoBs. Alléchante, passionnante, cette affiche est prometteuse et fait partie de celle qui ne nous décevra certainement pas. Courrez vite vers les gradins, les Titans ne sont plus au ciné, ils sont sur EoS à 20h.

 

Ce soir à 20h30 :

- Rustiques 3 vs Little Brothers (Little favori).

C'est le match des intrus. On se remémord encore ce fameux BoBs 2 vs Little où les BoBs avaient vu toutes leurs tentatives repoussées par un gardien survolté alors que les Little frappaient avec 100% de réussite. C'est ce match qui a marqué le point de départ de leur campagne après une défaite contre les Elsan. Ananthony, Methakgool, Luiss et Aaarthur sont des rescapés qui semblent protégés par un sort peut-être jetté par Merlin. De la réussite ils en ont aussi au tirage, PoF en huitième (club aujourd'hui disparu et qui avait peut-être déjà la tête tourné vers les Spécialistes où ils se sont réfugiés, parlez en à Laurent Blanc, il connaît le phénomène), Barjots 1 en quart (qui malgré de bons joueurs n'ont jamais été des monstres au football, faut dire qu'Alex a oublié de déchausser les skis, pas simple sur la pelouse) et maintenant les Rustiques 3 en demi. "L'objet du scandale", l'émission de télé a préparé un numéro spécial sur les Rustiques 3 et Minialvitano. En huitième de finale j'avais annoncé que Bobinou et Noug (défenseurs des NeWWaves 1) y ont perdu la vue et les reins. En quart ce sont les ardéchois qui ont perdu leurs illusions de victoires. Dans ces deux matchs le gardien Rustiques s'est montré infranchissable (37 arrêts contre les ardéchois). Il a littérallement aimanté les tirs adverses, attendant les tirs dans la même posture (bras levés) et sans bouger du milieu de ces cages. Et ce n'est pas nouveau, seuls les Underworld 2 (4-3 pour les Rustiques 3) ont réussi à en venir à bout sur les 6 équipes qui les ont affronté. Avec Minialvitano les Rustiques 3, avec aussi Cheik, Printis et Chamakh, ont une arme de choix : le lag ! D'ailleurs ses coéquipiers paient les pots cassés, puisque leur rencontre de vendredi soir a démarré avec 25 min de retard (record d'EoS) à cause de la carte graphique de Printis qui a rendu l'âme après trop de matchs disputés aux côtés de Minialvitano. Ce dernier réalisera-t-il le même exploit qu'en quart (creuser une galerie sous le terrain, s'y engouffrer et en ressortir là où il veut avant de crucifier un goal statique battu par les lags) contre les Little ? Mini fair play mais Maxi lag, à moins qu'il récupère son PC (confisqué par son président depuis le début de la coupe selon certaines sources) on peut craindre le pire pour les Little. 


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Empire of Sports ?

43 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 8 critiques)
4,5 / 10 - Moyen

59 joliens y jouent, 158 y ont joué.