Finale EFT spring

Après dix-sept jours de compétition l'EFT touche à son terme. Il y a eu des beaux moments, des belles équipes, du beau jeu, mais on retiendra surtout le pire : les buts Air-France, le bug using et les lags. Le gros problème c'est que ça devient récurrent au cours des différentes étapes de l'EFT. On a même l'impression que c'est de pire en pire, notamment du côté du lag avec des matchs qui subissent l'effet de désynchronisation des bots dès qu'un joueur a un problème de connexion. Heureusement qu'il reste quelques matchs où le spectacle nous fait oublier tout ça. Hier soir nous avons vu deux demi-finales très disputées et on espère que les Little n'auront pas les jambes coupés par la pression et qu'ils mettront le même allant lors de leur finale face à leurs grands frères des Band of Brothers. On espère voir du jeu, Little vs BoBs c'est à 20h30 ce soir, mdp : brothers.

Ce soir à 20h30 :

 - Band of Brothers 1 vs Little Brothers (BoBs favori).

Emmené par le capitaine Vunzed, le Love BoBs (rebaptisé ainsi depuis que Yann-A a abandonné le capitanat) vogue vers une nouvelle victoire en EFT. Accompagné depuis un mois par Cubeenay, Yann-A, Niino, Newstwosport, Tomad, Riquelme Jr et Zut-Nilac, le capitaine n'est plus qu'à 10 min du terme d'un voyage réussit. La croisière a connu quelques tempêtes (1-0 dans un match particulièrement disputé contre les NeW 1 en poule), a traversé le Cap Horn avec aisance (5-2 contre les Underworld) avant de se jouer du triangle des Bermudes en tenant bon la barre malgré un gros chahut.

Ce chahut a été le fait de Spécialistes 1 qui peuvent s'en vouloir de ne pas avoir mieux joué contre les BoBs malgré un plus grand nombre d'occasions. En demi-finale nous avons vu huit bons joueurs. Après 2 min de jeu où on pouvait espérer pour les Spé, les BoBs ont vite remis le pied sur le ballon et lorsqu'ils ont ouvert le score on a vite compris que le match était plié. Déjà trop méfiants, les Spé ont joué avec une équipe coupée en deux où Emilie Haunt a tenté en vain de lier la défense à l'attaque en multipliant les courses. Du coup le jeu au sol était fermé et ils s'en sont remis à de longues balles trop souvent manquées par Cristiinho qui malgré son but (face à face avec le goal qui plonge dans le vent lorsque Cristiinho accélère tout droit et lui laisse une marque de crampons sur les fesses) est passé au travers. En défense Mickazizou et Medinho craignaient beaucoup (trop ?) les têtes de Yann-A (qui a réussit à en planté une alors que Medinho restait lui systématiquement planté dans le sol malgré un bon positionnement). Du coup ils surveillaient trop le président des BoBs et laissaient par deux fois Tomad mettre une frappe de mûle à 30m dans les deux lucarnes d'un gardien Spé apathique (66% de réussite dans cette position). Alors match manqué pour les Spé ? C'est ce qu'on pourrait se dire si en face ce n'était pas les BoBs. C'est quand même balaise d'autant peser sur une rencontre sans forcément dominer son sujet. "Sujet" c'est le bon mot tant on a l'impression que la communauté est la vassale des BoBs.  Parce qu'hier soir c'est au moral qu'ils ont gagné alors que pour une fois Vunzed semblait un peu en dedans pendant que Cubeenay remerciait Cristiinho de ses maladresses. Yann était lui semblable à lui même (têtes au ras du poteau), c'est vraiment Tomad qui a choppé les clefs du match pour ne jamais les rendre. Ce soir ça ne suffira pas, car en face les Little n'ont pas de complexe (ils ont déjà battu les BoBs 2) et n'ont rien à perdre.

Alors qu'ils n'auraient pas dû passer le premier tour après une défaite contre les Elsans, Ananthony, Aaarthur, Methakgool, Luiss, Sashakun, Tytin, Kevouk et Mickinho ont obtenu leur qualification pour les huitièmes après un match qui aurait pu donner son nom à Waterloo. Depuis les Little ne craignent plus personnes, pas les PoF (prochaine équipe 3 des Spé ?), les Barjots 1 et les Rustiques 3. Vous me direz que leurs adversaires n'avaient pas la même carrure que ceux de la partie de tableau des BoBs (qui ont eu NeWWave 2, Underworld 1 et Spécialiste 1) et alors ? Les Little ont eu de la réussite un peu comme l'équipe de France en 2006 qui après une phase de poule difficile s'est issée en finale (pour le résultat qu'on connaît). Quoi qu'il en soit à ce stade de la compétition plus personne ne les voit petits (à quand le changement de noms et un forum indépendant ?).

Leur demi-finale a été enlevé, autant on a senti du stress sur l'autre terrain des demi-finales, autant le match entre les Little et les Rustiques 3 respirait la candeur. Les deux équipes sont entrées sur le terrain uniquement pour jouer et ça c'est vu. Ça a attaqué de partout, sans se poser de question. Ananthony n'a pas pu renier longtemps la filiation avec Yann-A, mais c'est au pied que les Little faisait la différence. Évidemment le joueur qui a fait oublier Messioo dans le coeur des fans de scandale était sur le terrain, mais ça n'a pas suffit aux Rustiques. On pourra reprocher quelques lags à Ananthony et Aaarthur, mais rien d'injouable et surtout rien de constant, bref rien de comparable avec un Minialvitano des grands soirs. Le score de 3-2 est justifié, les Little ont plus varié le jeu que leurs adversaires même s'ils ont souffert en défense. Mais la même performance sera bien légère face aux BoBs, comme elle aurait pu l'être contre les NeWWave 1 ou les Ardèche 1 si... (excusez-moi, j'essuie la bave de mes lèvres et j'appelle l'institut Pasteur^^).

Les Little auront cette fois beaucoup de mal à créer la surprise et le match risque d'être à sens unique, à moins que l'insousciance d'une équipe qui n'a rien à perdre face la différence.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Empire of Sports ?

43 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 8 critiques)
4,5 / 10 - Moyen

59 joliens y jouent, 158 y ont joué.